Topsante.org

La santé pour tous !

Les actes de vandalisme prennent de nombreuses formes et ce n’est pas la première fois que les agriculteurs en sont victimes.

 C’est inquiétant et cela démontre bien à quel point certains n’ont vraiment aucun scrupule ni respect pour leur prochain. Il y a quelques semaines c’était un apiculteur des Hauts-de-France, Fabien Lokaj, qui avait eu le coeur brisé en découvrant un grand nombre de ses ruches brulées et détruites.

Dans la nuit du 2 au 3 mars, c’est Florian Ruyet, un jeune apiculteur de Landaul, dans le Morbihan, qui a été victime de malfaiteurs. Il a annoncé sur son compte Facebook qu’alors qu’il surveillait ses ruches à Locoal-Mendon, il s’était fait violemment tabasser par deux personnes.

Un désastre pour cet éleveur qui a du être hospitalisé pour un traumatisme crânien après avoir reçu plusieurs coups à la tête. Les malfaiteurs se sont ensuite enfuis, non sans avoir détruits plus d’une soixantaine de ruches, soit un quart de ses ruches comme l’indique Ouest France. Il avait commencé son activité l’an dernier et va devoir trouver une solution car c’est toute sa récolte qui est désormais menacée.

C’est le coeur brisé que Florian Ruyet a découvert l’étendu du désastre puisque en plus d’avoir saccagé les ruches, ses agresseurs avaient tué plusieurs milliers d’abeilles. Sa saison en péril et meurtri, il a lancé un appel à l’aide sur Facebook. Devant l’ampleur des dégâts et le coût de reconstruction estimé à environ 20.000€, sa femme, Céline, a également créé une cagnotte solidaire sur le site Leetchi :

« J’ai créé cette cagnotte pour aider mon mari à reconstruire ses ruchers qui ont été dévaster détruit par x personnes à cause de jalousie? concurrence ? On ne sait pas pourquoi!!

La saison va être très dur pour lui car il a perdu énormément d’abeille donc il va falloir tout recommencer à zéro et qui dit moin d’abeille dit aussi moin de miel en récolte pour cette été! Comment réussir à continuer son entreprise avec des personnes malveillantes !! »

La gendarmerie a ouvert une enquête et espérons que les malfaiteurs soient arrêtés et sévèrement punis. À ce jour, ce sont plus de 12.000€ qui ont été récoltés pour aider cet apiculteur agressé.

Il a besoin de soutien pour pouvoir reprendre son activité, réparer ses ruches saccagées et pallier aux difficultés qu’entraine cet acte de pure malveillance. N’hésitez pas à partager cet article avec vos proches sur Facebook.

Scroll to top