Topsante.org

La santé pour tous !

Emma O'Mahoney avait 15 ans quand un médecin lui a prescrit des médicaments pour traiter sa peau, notamment de la doxycycline, un médicament couramment utilisé pour se débarrasser de l'acné.

 Selon le NHS, la doxycycline est un antibiotique utilisé pour traiter les infections pulmonaires, les infections cutanées et les infections sexuellement transmissibles. Le médicament est également utilisé pour prévenir le paludisme et traiter l'acné. Ce médicament a des effets secondaires potentiels comprenant des maux de tête, des nausées ou des vomissements et une sensibilité au soleil.

Emma prenait ce traitement depuis deux ans pour contrôler son acné quand elle a remarqué qu’elle commençait à avoir très mal au dos. "J'avais une douleur intense qui m'empêchait de faire quoi que ce soit dans les cours de danse.Je voyais un chiropraticien mais rien ne semblait fonctionner.", a-t-elle expliqué à Allure. Elle souffrait ensuite d’un bourdonnement dans ses oreilles mais les médecins ont révélé qu’il s’agissait d’une mauvaise circulation. C’est lorsque sa vision a commencé à se brouiller que la jeune femme a réalisé que quelque chose clochait.

Après plusieurs visites médicales et de nombreux tests, elle a finalement découvert qu'elle souffrait d'hypertension intracrânienne. Le médicament a provoqué une accumulation de liquide céphalo-rachidien dans son cerveau et une enflure de son nerf optique, lui faisant perdre la vue. "Quand j'ai été admise à l'hôpital, ils m'ont dit que j'étais à un jour de devenir complètement aveugle.", a-t-elle confié.

Un an après, Emma O'Mahoney a toujours un manque de vision périphérique et "de beaux angles morts qui aiment danser autour de mes yeux", a-t-elle raconté. La jeune femme est aussi aveugle dans la moitié inférieure de son œil gauche et elle souffre de cécité nocturne.

Cette épreuve difficile a cependant appris à Emma à rester optimiste et surtout à accepter et embrasser son acné. "Ma peau fait de son mieux en ce moment, et pour l'instant, ça doit être assez bien. Alors me voilà, pas de maquillage, de l’acné et du bonheur .", a-t-elle écrit sur son compte Instagram.

Le cas d’Emma O'Mahoney est toutefois extrêmement rare, cela touche plus facilement les personnes ayant déjà des problèmes d’hypertension intracrânienne. La jeune femme a décidé de rendre sa bataille publique afin de rejoindre le mouvement #SkinPositivity, également encouragé par Kendall Jenner ou Ruby Rose, afin d’aider les personnes souffrant d’acné à accepter leur peau.

Source : aufeminin

Scroll to top