Topsante.org

La santé pour tous !

Le radiateur serait le premier motif de dispute dans un couple.

 Problème : vous avez un amoureux et il n'a visiblement pas la même sensibilité au froid que vous. Quand vous augmentez un peu le chauffage, il le rabaisse dans les cinq minutes qui suivent.

Résultat : vous allez sans doute passer le reste de votre soirée à vous disputer.

C'est en tout cas ce qui ressort d'une étude menée par l'entreprise Corgi HomePlan. Spécialisée dans la maintenance de chauffages et de thermostats, cette société a constaté qu'un couple sur trois se disputait pour déterminer la chaleur idéale de leur maison. Ce n'est pas tout. Une femme sur deux n'hésite pas à augmenter le thermostat en cachette afin de ne pas finir comme un glaçon.

La faute aux oestrogènes : Cette différence entre les hommes et les femmes est, en réalité, dûe aux oestrogènes, l'hormone reproductive féminine. Cette dernière épaissie légèrement le sang, réduisant ainsi son afflux aux capillaires (vaisseaux responsables de son acheminement jusqu'aux extremités de notre corps).

Conséquence : les femmes auront les pieds, les mains, les oreilles et le nez plus rapidement glaçés que les hommes. Leur température idéale se situe alors autour des 26,5-27,5 degrés alors qu'elle tourne autour des 24-25 degrés chez les hommes.

Scroll to top