Topsante.org

La santé pour tous !

Nous vivons à une époque où l'argent n'a plus de valeur palpable : il est un flux virtuel qui sort quelque part et entre ailleurs. 

 Pourtant, sans que nous puissions le toucher, il gère notre quotidien, nous rend heureux ou anxieux, détermine souvent notre avenir ou notre place dans la société. C'est un ennemi dont nous sommes dépendants. Mais il existe des petites astuces pour éviter d'en être complètement l'esclave. 

Payer en billets et non en CB : Faites le test : pendant un mois, allez au distributeur et retirez de l'argent. Gardez l'argent sur vous et laissez votre carte à la maison. Comparez à la fin du mois vos dépenses par rapport au mois précédent, vous serez bluffé. 

Faites la chasse à la sur-consommation : Si vous souhaitez aller faire du shopping, ouvrez d'abord vos placards et faites le décompte de vos vêtements. Quand vous aurez un chiffre (même approximatif) du nombre de fringues que vous avez, cela vous dissuadera (peut être) d'aller dévaliser le centre commercial (et votre compte en banque). De même pour les courses au supermarché :

Créez des jours "sans" pour avoir des jours "avec" : Pourquoi ne pas se dire : "ce samedi, pas de courses habituelles", mais plutôt "une balade en amoureux au bord du lac ?". Ou alors "pas de télé et ses pubs qui donnent envie d'acheter", mais "un bain relaxant aux bougies" ? 

Posez-vous la question : À chaque gros achat, faites l'effort de vous demander : "Est-ce que j'en ai vraiment besoin ?". Au début, vous trouverez de bonnes "excuses" et acheterez quand même. Mais au bout de quelques temps à vous poser cette question plusieurs fois par jour, vous réaliserez de vous-même jusqu'à quel point il faut ralentir la cadence. 

Il est possible de vivre bien en achetant peu, et surtout, il est possible de vivre heureux, voir même plus heureux. Pour que le compte en banque ne soit plus un tel stress, affranchissez-en vous un petit peu. Cela peut amener beaucoup de bonnes choses dans votre vie ! 

Scroll to top