Topsante.org

La santé pour tous !

C’est un architecte travaillant dans le design durable à Middlebury, une petite ville de l’ouest du Vermont, qui est à l’origine de l’inspiration de Mackugler. « J’ai accédé au jardin et j’observais la plantation. Il s’agissait d’un système agricole pour maximiser l’espace et la productivité des cultures avec une disposition des tomates, du basilic et des courgettes parfaitement conçue. Et j’ai immédiatement eu l’idée de Seedsheet ! », confie Mackugler.

En esquissant le concept, MacKugler était intrigué par l’idée d’une culture infaillible qui ferait appel aux personnes vivant dans des villes avec peu ou pas d’espace extérieur, mais qui voulaient tout de même récolter leurs propres aliments. Le concept Seedsheet de MacKugler consistait à faire pousser des aliments sains dans les conditions de la vie urbaine moderne. Mackugler ne s’est pas trompé et ses instincts étaient forts : 100% des clients de Seedsheet vivent dans des villes, de Washington DC à San Francisco.

Le concept ! Son concept initial impliquait l’espacement de différents types de graines dans deux couches de film dissolvable, qui étaient placés sur le sol et ensuite arrosés. MacKugler ainsi que sa famille et ses amis ont testé les kits et ont aimé l’idée, à l’exception des mauvaises herbes qui ont poussé autour des semis.

Mackugler n’a pas hésité à faire une nouvelle conception en plaçant plusieurs couches de film dissolvable remplies de graines organiques dans du tissu recyclable afin de bloquer les mauvaises herbes.

« Vous pouvez cultiver plein d’aliments dans une petite surface », affirme MacKugler. Pour lui, son intérêt pour la conception durable et le soutien de la communauté locale signifie l’approvisionnement en graines organiques.

Scroll to top