Topsante.org

La santé pour tous !

Tags: Femme   Santé  

Généralement, on reconnaît une crise cardiaque à la douleur qui commence à la poitrine et se propage pour atteindre le dos, le bras le cou ou la mâchoire. Mais dans certains cas, les symptômes qu’elle peut provoquer sont totalement différents, surtout chez les femmes. 

 Nausées et vomissements : Ces troubles digestifs assez communs, ne doivent pas être pris à la légère, surtout dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré. De plus, si vos nausées et vomissements résistent au traitement antiacide ou s’ils s’accompagnent de sueur froide ou de douleurs abdominales, demandez immédiatement de l’aide car ils peuvent révéler une crise cardiaque imminente. 

Fatigue inhabituelle : Quand un caillot sanguin se forme et bloque le flux sanguin arrivant au cœur, ce dernier n’est plus en mesure de faire parvenir assez de sang oxygéné aux autres muscles corporels, ce qui les affaiblit et provoque une sensation de fatigue généralisée et persistante. Ainsi, si un temps de repos suffisant et un sommeil profond ne viennent pas à bout de cette sensation de fatigue, il faudra demander immédiatement l’avis d’un médecin.

Essoufflement : Parmi les organes qui ont le plus besoin d’oxygène, il y a les poumons. Quand le flux sanguin arrivant à leur niveau est réduit à cause d’une circulation sanguine perturbée, les poumons n’arrivent plus à assurer une respiration normale, et celle-ci devient courte et saccadée. Ainsi, si la personne est constamment essoufflée alors qu’elle ne souffre d’aucune maladie respiratoire et n’a pas fourni d’effort particulier, elle devrait consulter un médecin le plus rapidement possible.

Transpiration excessive : Une transpiration excessive est généralement due au stress ou à des troubles hormonaux. Mais dans certains cas, elle peut être due à un trouble cardiaque. Malheureusement, les femmes négligent généralement ce symptôme, le prenant pour de simples bouffées de chaleur et le mettant sur le compte de leurs hormones et de leur cycle menstruel.

Teint pâle : À cause de la circulation sanguine entravée, les vaisseaux sanguins irriguant la peau ne reçoivent pas assez de sang oxygéné, ce qui la rend plus pâle que d’habitude. Ainsi, si cette pâleur persiste ou si elle s’accompagne de l’un des symptômes précédents, il est vivement recommandé de consulter en urgence.

Scroll to top