Topsante.org

La santé pour tous !

L’exercice cognitif, le contrôle de la pression artérielle et l’exercice physique ...

 « Même si les essais cliniques n’ont pas soutenu de manière définitive les trois interventions discutées dans notre rapport, les preuves sont suffisamment fortes pour suggérer au public d’avoir au moins accès à ces résultats pour les aider à préserver la santé du cerveau malgré le vieillissement », a déclaré le Docteur Alan Leshner, président du comité et Directeur Général de l’Association Américaine pour l’Avancement des Sciences. 

Les gens devront y travailler, a déclaré Petersen. « Pouvez-vous trouver une nouvelle façon de vous souvenir d’une liste de courses ? », demanda Peterson. « Au lieu d’utiliser une calculette, faites le calcul mental ! ».

Contrôler la pression artérielle est habituellement utilisé pour prévenir les maladies cardiaques. Mais une bonne preuve montre que cela peut réduire le risque de perte de mémoire et de démence, probablement parce que la pression artérielle élevée endommage les vaisseaux sanguins délicats dans le cerveau.

Et plusieurs études ont montré que l’activité physique peut aider. « Ici, nous parlons d’un effort physique modeste comme la marche. L’idéal serait de faire entre 2 heures et 2 heures et demie de marche par semaine », a déclaré Petersen.

« Nous recherchons tous des moyens pour prévenir la démence et le déclin cognitif avec l’âge », a déclaré le Docteur Richard Hodes, directeur de National Institut on Aging.

Peterson a déclaré que les gens peuvent faire des changements quotidiens dans leur vie quotidienne pour préserver leur cerveau. « Essayez d’éviter la tendance à s’asseoir, regarder la télévision pendant des heures. Bougez, faites quelque chose », conseille-t-il.

Scroll to top