Topsante.org

La santé pour tous !

Tags: Santé  

Vous pensez qu’il est trop tard pour arrêter de fumer? Détrompez-vous!

Écrasez pour de bon votre cigarette et vous constaterez les bienfaits sur votre santé rapidement !

Aussitôt que vous arrêtez de fumer, sachez que vous améliorez votre santé et que votre corps réagit positivement. Prenez connaissances des bienfaits de l’arrêt du tabac sur votre organisme et sur les avantages qu’ils présentent et vous arriverez à vous en défaire avec succès !

Après 20 minutes

Votre pression artérielle et votre pouls diminuent. La température de vos mains et de vos pieds redevient normale.

Après 8 heures

Passé 8 heures sans tabac, le niveau de monoxyde de carbone dans le sang revient à la normale. La quantité d’oxygène augmente pour permettre une oxygénation optimale de l’organisme.

Après 24 à 48 heures

Après 1 ou 2 jours, cela dépends de l’état de santé et de la forme des personnes, le risque de crise cardiaque diminue. Les sens, comme le goût et l’odorat s’améliorent progressivement pour redevenir plus affutés, tels qu’ils devraient être sans l’usage du tabac.

Après 2 à 3 mois

La circulation sanguine s’améliore et l’on redevient capable de marcher plus longtemps et à un rythme soutenu, aisément. Les fonctions pulmonaires augmentent jusqu’à 30%, pour une meilleure respiration et moins d’essoufflements. Physiquement, l’aspect de la peau s’améliore, elle est plus souple, le teint et plus clair et plus lumineux !

Après 9 mois

Passé 9 mois, la toux, la congestion nasale, la fatigue et l’essoufflement lors de l’effort diminuent. Vous retrouvez la forme et êtes en meilleurs santé ! Les poumons sont plus clairs et plus résistants aux infections. Le risque de maladies coronariennes diminue de 50% par rapport à une personne fumeuse.

Après 3 ans

Le risque de maladies coronarienne et d’accident vasculaire cérébral diminue, jusqu’à être comparable aux individus non-fumeurs ! Sans parler d’un meilleur état de forme physique, mental et de santé général !

Après 5 ans

Le taux de cancer du poumon diminue de moitié, ainsi que le cancer de la bouche, de la gorge et de l’œsophage.

Après 10 ans

Passé 10 ans, le taux de mortalité du cancer du poumon est similaire à celui de personnes n’ayant jamais fumé ! Les cellules précancéreuses sont renouvelées. Le risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, de la vessie, du rein et du pancréas diminue.

Scroll to top