Topsante.org

La santé pour tous !

Dans ce qui suit, vous retrouverez le témoignage d’un jeune homme qui raconte comment un repas a réussi à redonner le sourire à une maman dans une situation difficile.

 Un repas au goût de la bonté. J’étais assis dans un fastfood entrain de siroter tranquillement mon soda. J’en étais à mon troisième, à vrai dire. Dans un coin en face de moi, une jeune femme était assise seule à sa table. Elle se trouvait là depuis assez longtemps, puisqu’elle était déjà là à mon arrivée. Après un moment, un homme rentre dans le restaurant accompagné d’un petit garçon, âgé d’à peu près 3 ans. Quand ils arrivent à la hauteur de la jeune femme, celle-ci s’adresse à l’homme, légèrement contrariée : « Tu étais censé arriver il y a une heure ». Celui-ci lui répond : « Je suis là, maintenant et lui aussi », puis lui tourne le dos et s’en va vers la porte. Mais avant de sortir la femme lui demande : « dis, tu as quelques dollars pour que je puisse acheter un sandwich, je n’ai d’argent que pour le repas du petit ». Il se retourne pour s’assurer que personne ne suit la scène et lui répond : « Au diable, tu n’as qu’à mourir de faim ! », puis tourne les talons et s’en va.

Impuissante, la jeune femme secoue la tête, prend la main du petit et va commander un repas pour lui. Au moment du paiement, le caissier lui dit qu’il lui faudra 37 centimes de plus. Toujours accompagnée de son enfant, elle se dirige vers la voiture pour chercher les pièces de monnaie et revient récupérer sa commande. 

Une fois installés à table, elle prépare au petit sa boisson et son sandwich et lui demande si maman peut avoir une frite, et celui-ci lui donne celle qu’il avait à la main et qu’il venait de mordre.

À la vue du geste innocent du petit garçon, je n’ai pas pu m’empêcher de rire doucement. Je me suis levé pour remplir, encore une fois, mon verre de soda, puis je me suis dirigé vers le comptoir et j’ai demandé au serveur de donner à la jeune femme 2 burgers larges, des frites et une boisson et de tout mettre sur mon compte, sans lui révéler mon identité. Puis, sur l’une des serviettes en papier, je lui ai écrit : « Gardez la tête haute et allez toujours de l’avant. Vous le POUVEZ et vous y ARRIVEREZ », et dessiné un smiley. 

Le serveur prend donc le plateau et le dépose devant elle, en lui disant que ce repas lui a été offert. Étonnée, elle lui demande qui a payé pour elle mais le serveur refuse de lui dire, et retourne tranquillement à son poste.  En prenant son burger, elle remarque mon message et ses larmes ont coulé. Elle commence à manger et son petit lui demande d’échanger un morceau de poulet contre une bouchée de son burger, ce qui n’a pas manqué de me faire rire encore une fois.

Après avoir terminé leur repas, ils se sont levés pour partir. Passant près de ma table, j’ai souri au petit garçon et en levant les yeux vers sa maman, celle-ci m’a chuchoté : « merci ». En lui répondant: « pourquoi ? », elle m’a souri et je lui ai fait un clin d’œil, avant de dire au petit garçon : « Passe une bonne journée, la vie est dure ».

Soyez toujours prêt à venir en aide aux personnes dont les conditions de vie sont difficiles. De toutes petites choses peuvent faire une grande différence. À tous les parents célibataires qui vivent une situation pareille : « Gardez la tête haute et allez toujours de l’avant. Vous le POUVEZ et vous y ARRIVEREZ ».

Source: Santé + Mag

Scroll to top