Topsante.org

La santé pour tous !

Commencer former votre cerveau à lutter contre la dépression et s’en prémunir à l’avenir :

 Comment surmonter son passé ? Nous devons tourner la page et passer à l’action en ce moment, ce qui nous mènera à un avenir meilleur. Par exemple, si nous avons affaire à un divorce, il y a de nombreux aspects négatifs à se concentrer dessus et rien ne changera ce fait. Au lieu de se concentrer sur ce négatif, il faut se reprendre en main et faire une liste des traits positifs que votre partenaire idéal devrait avoir. C’est un pas positif dans la bonne direction. Gardez l’élan en cours, ne stagner pas et penser à l’avenir sans empoisonner votre présent.

Imaginez le film de votre dépression : Racontez l’histoire de votre dépression. Quels événements vous ont mené à cette mentalité actuelle de tristesse? Si votre histoire de vie était seulement de 15 minutes de long, combien de temps cet épisode de dépression durerait-il? Il y avait votre enfance, l’adolescence, l’âge adulte et les moments épiques qui seraient des chapitres importants dans votre histoire. Et puis cette mauvaise chose est arrivée. Maintenant, écrivez la scène suivante où vous surmonter les difficultés apparemment insurmontables pour avancer victorieusement vers votre propre fin heureuse, et outrepasser ce mauvais épisode de votre film.

Une recherche du British Psychological Society montre que lorsque les gens se sentent peu sûrs dans leur environnement social, ils peuvent se concentrer sur une vision hiérarchique d’eux-mêmes et des autres, avec une crainte de rejet s’ils se sentent trop inférieurs ou subordonnés. Ce qui peut également accroître la vulnérabilité à la dépression, l’anxiété et le stress. Car cela vous fait sentir comme si vous étiez moins que quelqu’un d’autre. Cesser de faire des comparaisons.

Ne pas réprimer les pensées et les sentiments : Les pensées négatives et les émotions sont normales, mais certaines personnes pensent que si elles évitent toutes les pensées négatives elles éviteront aussi la dépression. La recherche montre que le contraire peut être vrai.

Pour éviter les pensées déprimantes, essayez d’apprendre à observer les émotions et les pensées négatives au fur et à mesure qu’elles se produisent, tout en se disant que «cet aspect négatif est une opinion réprimée, elle est nécessaire pour mettre en lumière un aspect positif »

Scroll to top