Topsante.org

La santé pour tous !

Le rhume, également appelé, rhinite infectieuse, est une infection virale du nez et de la gorge.

 Les médecins disent que c’est une affection qui évolue spontanément vers la guérison en suivant son cours normal. Il existe plus de 200 virus différents tous appartenant à la catégorie du rhume. Les plus répandus sont les rhinovirus, qui sont à l’origine des 40% des rhumes touchant les personnes adultes.

Les causes : Le plus banal parmi les rhumes est infectieux et peut être assez facilement transmis d’une personne à une autre. En moyenne, un adulte sera touché 2 à 4 fois par an, notamment en saison hivernale. Les nourrissons quant à eux, peuvent en souffrir nettement plus jusqu’à 8 ou 10 fois par an, en raison de leurs défenses immunitaires toujours pas constituées. Les enfants ayant moins de 6 ans, peuvent en avoir entre 6 et 8 chaque année. Le virus du rhume est aisément transmis par les fines gouttelettes émises lorsqu’une personne infectée éternue ou tousse. Le contact de main à main est aussi un moyen de transmission très fréquent. Comme ces virus peuvent vivre plusieurs heures sur les surfaces dures, ils peuvent même s’infiltrer à l’intérieur de votre corps si vous vous frottez les yeux, ou que vous portez vos mains à votre bouche ou votre nez après avoir touché un objet déjà manipulé par une personne infectée.

Une solution jusque-là connue que par très peu de gens : Cela peut paraître assez dur à croire, mais il n’y a qu’un moyen de le savoir, c’est d’essayer. Car après tout, avoir le nez qui coule, bouché, rouge et tout anesthésié par un rhume n’est jamais très agréable.

Pression et acupression : La première étape consiste à exercer une pression sur votre palais dur, ce qui dégage le nez. Comment faire alors ? Il vous suffira d’appuyer contre le palais dur de votre bouche à l’aide de votre langue avant de relâcher une seconde plus tard. Juste après cela, utilisez votre index et votre majeur pour presser l’espace se trouvant entre vos deux sourcils, puis relâchez la seconde qui suit.

Répétez ces deux étapes : appuyer sur votre palais dur avec votre langue puis appuyer avec vos doigts entre vos sourcils et ainsi de suite pendant 20 secondes supplémentaires. Cela débouchera littéralement votre nez !

Retenez votre souffle : Le deuxième conseil est de retenir votre souffle. Cela fonctionne parce que votre cerveau a l’impression que vous ne recevez pas d’air, c’est là que votre instinct de survie entre en action et libère les narines pour que vous puissiez respirer. Impressionnant, non ?

Alors, comment ça marche ? inclinez simplement votre tête vers l’arrière, pincez votre nez avec votre pouce et votre index et retenez votre souffle aussi longtemps que possible. Mais assurez-vous de relâcher dès que vous avez besoin de respirer, n’attendez pas de vous sentir mal à l’aise.

Scroll to top