Topsante.org

La santé pour tous !

Un article de revue, publié dans Progress in Cardiovascular Diseases, explique comment la course peut être «un facteur clé pour la longévité.

Toutefois, cette information sera sans doute bien accueillie par les adeptes de la course, et si vous n’en faites pas partie, vous feriez mieux de vous y mettre aussi.

L’Université Harvard : Une étude menée par l’Université Harvard dans le Massachusetts a révélé que les personnes qui s’étaient exercées pendant 450 minutes par semaine, ou plus d’une heure par jour, avaient moins de 39% de chance de mourir prématurément. Par ailleurs, les personnes qui ont augmenté leurs niveaux d’exercice de 10 fois ou plus que la norme des 150 minutes par semaine recommandés par les organismes de santé, avaient réduit leur risque de mortalité par au même niveau que ceux qui ont passé des heures à la gym.

Une étude australienne : Une étude distincte de 200 000 adultes australiens a révélé que ceux qui dépensent 30% de leur temps d’exercice hebdomadaire dans des périodes de travail intenses avaient 900 fois moins de chance de mourir de manière prématurée. D’autre part, les personnes qui ont dépensé plus de 30% de leur temps d’exercice dans des séances de gymnastique ardues avaient une réduction de 13% de la mortalité précoce.

En conclusion, quiconque est physiquement capable d’activité, devrait essayer d’atteindre au moins 150 minutes d’activité physique au cours de la semaine et avoir environ 20 à 30 minutes de cette activité vigoureuse par jour.

Scroll to top