Topsante.org

La santé pour tous !

Plusieurs personnes se plaignent régulièrement de migraines ou de violentes douleurs au crâne, sans parvenir à savoir d’où cela vient.

 La technique vient de chine antique et s’appelle l’accupression. Elle est un croisement entre le massage traditionnel et l’acupuncture qui est un savoir faire ancestral longtemps réservé pour soigner les empereurs de l’empire du milieu.

L’acupuncture, se base sur le concept de flux énergétiques. Elle considère que le corps et l’esprit pour pouvoir garantir leur équilibres doivent être en permanence être parcouru par des flux énergétiques qui empruntent des voies qui parcourent le corps dans son ensemble et qui sont au nombre de 18. Les méridiens. L’énergie en empruntant ces voies se distribue dans tout le corps, irradie l’esprit et permet à ces deux facettes de la même médaille de vivre en harmonie et en équilibre à l’abri, de tout maux et de tout déséquilibres.

Par moment il arrive que la circulation de cette énergie soit entravée par des nœuds qui se forment aux croisements de ces méridiens. L’énergie ne circulant plus, cela engendre différents maux. 

Les méridiens passent aussi par la tête, qui a besoin de s’assurer un flux énergétique constant. Selon la connaissance chinoise des flux énergétiques, la formation d’un nœuds dans une zone de la tête peut se traduire par des migraines et des céphalées.

En pratiquant un massage ferme et patient sur certaines zones de votre tête comme la région frontale, les tempes ou encore la zone entre les yeux à la base du nez, vous contribuez à la libération des énergies, qui ne peuvent être bloquées nulle-part ailleurs que dans ces zones, car ce sont les seules à comporter des croisements de méridiens.

Croire ou ne pas croire, n’est pas la question. Ce qui est sûr c’est que cela marche, et que vous pouvez y apporter l’explication qui vous convient par la suite. Dès qu’une céphalée s’apprête à vous gâcher la journée, prenez quelques minutes, et effectuer ces massages de façon ferme et circulaire, autours des régions, entre les yeux à la base du nez, le front et les tempes. 
Scroll to top