Topsante.org

La santé pour tous !

Tags: Nutrition  

Les steaks hachés, un vrai nid à bactéries...  

Outre les matières fécales, d'autres bactéries ont également été découvertes, dont la fameuse E. coli. Sa présence a été détectée dans 60% des steaks hachés "conventionnels"  et 40% des steaks bios. Fort heureusement, il ne s'agit pas de la souche dangereuse et pathogène. Autre information plus alarmante, un peu plus de la moitié des steaks "conventionnels" sont porteurs de staphylocoques dorés contre un quart des bios. Cette bactérie est pathogène et, dans certains cas, cause de graves infections. Enfin 1% de tous les steaks contiennent des salmonelles. Un chiffre inquiétant quand on sait que le bœuf est la viande préférée des Américains.


...qui se montrent parfois résistantes aux antibiotiques

Autre volet de l'enquête, la résistance aux antibiotiques. L'étude révèle que 18% des steaks "conventionnels" contenaient des bactéries dites multi-résistantes aux antibiotiques, c'est à dire résistantes à au moins trois familles différentes d'antibiotiques, contre 9% des bios. Enfin parmi les steaks testés, trois produits de manière "conventionnelle", présentaient des traces d'une bactérie résistant aux antibiotiques à savoir le staphylocoque doré. Ce germe, responsable de graves infections, est à l'origine de la mort de 11.000 personnes par an aux Etats-Unis selon les chiffres rapportés par Consummer Reports.


Mieux vaut manger bio et bien cuit
La cuisson à plus de 160 degrés est l'un des moyens les plus sûrs pour éviter une éventuelle contamination. Une solution qui ne devrait pas convenir aux Américains qui dégustent généralement leurs steaks saignants ou à point. Autre possibilité qui s'offre à eux, le bio. Un choix qui a un coût, le steak "conventionnel" étant plus abordable en termes de prix.

Source: TF1 TV

Scroll to top