Topsante.org

La santé pour tous !

Le remède contre le cancer pourrait bien provenir de la substance même qui nous soutient au tout début de notre vie. Les scientifiques ont découvert qu’une substance présente dans le lait maternel pourrait être la réponse à la destruction des cellules tumorales.

 Surnommé HAMLET « Human alpha-lactalbumin made lethal to tumor cells » (ou alpha-lactalbumine humaine létale pour les cellules tumorales), ce remède contre le cancer aurait attaqué les cellules cancéreuses sans nuire aux cellules saines. En outre, il n’a aucun des effets secondaires paralysants de la chimiothérapie. HAMLET, une protéine appelée alpha-lactalbumine, a miraculeusement aidé les patients à se débarrasser des cellules tumorales mortes quelques jours après le traitement.

Les scientifiques sont eux-mêmes surpris par les résultats prometteurs de cette étude : “À notre grande surprise, lorsque nous avons ajouté ce composé de lait, les cellules tumorales sont mortes d’un coup. C’était une découverte totalement fortuite”, a ajouté le professeur Svanborg, qui étudiait le lait maternel depuis deux décennies.

Elle et l’étudiant de troisième cycle Anders Hakansson ont d’abord faisait des expériences sur le lait maternel pour comprendre comment il combat les germes, et ont donc fini par découvrir accidentellement ses propriétés anticancéreuses. Selon un article du Telegraph, les deux chercheurs ont été surpris de découvrir que les cellules cancéreuses ont commencé à disparaître. En y regardant de plus près, ils ont découvert que le lait maternel faisait mourir les cellules.

Svanborg a breveté la découverte et a publié son travail, seulement pour rencontrer du scepticisme. Mais des années de recherche continue l’ont aidée à percer de nouveaux horizons et à faire taire lentement les critiques. Son équipe a maintenant recueilli des données scientifiques concluantes qui montrent que HAMLET peut lutter contre plus de 40 types de cancer.

Scroll to top