Topsante.org

La santé pour tous !

Pour inciter ses salariés fumeurs à arrêter, une entreprise japonaise basée à Tokyo offre 6 jours de congé supplémentaires à quiconque arrêterait de fumer pendant un an.

 Tout a commencé après qu’une plainte ait été déposée par de nombreux salariés non-fumeurs de la société de marketing en ligne « Piala INC. ». Ces derniers estimaient qu'ils travaillaient beaucoup plus que leurs collègues fumeurs.

« Au début de l’année, plusieurs de nos employés non-fumeurs ont envoyé un message dans la boîte à suggestions de l'entreprisese plaignant des pauses cigarettes, qui d’après eux causaient des problèmes », explique Hirotaka Matsushima, porte-parole de l'entreprise, au journal The Telegraph.

Les dirigeants de l’entreprise ont constaté après vérification qu’à chaque pose cigarette, les salariés fumeurs devaient descendre du 29èmeétage jusqu’au rez-de-chaussée de l'immeuble pour pouvoir fumer, ce qui engendrait des pauses à rallonge, qui dépassaient largement les 15 minutes réglementaires.

Cette perte de productivité a été très rapidement relevée par les non-fumeurs qui  s'estimaient lésés de devoir travailler plus que leurs collègues fumeurs : « Puisque nos bureaux sont situés au 29ème étage, cela prend au moins 10 minutes pour descendre au rez-de-chaussée dans la salle fumeur du bâtiment et revenir », précise le porte-parole.

Pour y remédier, le chef de l’entreprise a donc décidé d’accordé 6 jours de congés en plus aux personnes qui arrêteraient de fumer pendant un an.

Scroll to top