Topsante.org

La santé pour tous !

Tags: Santé  

Vous n’entendrez rien à ce sujet dans les médias traditionnels,

mais, le « tribunal des vaccins » du gouvernement fédéral a une nouvelle fois concédé, quoique très discrètement, que la combinaison de la Rougeole, des Oreillons et de la Rubéole (ROR) en un seul vaccin provoque effectivement l’autisme. Dans une décision publiée récemment, dont une partie avait été censurée du public, un jeune garçon a reçu des centaines de milliers de dollars après qu’il ait été déterminé que le vaccin combiné contre la Rougeole, les Oreillons et la Rubéole avait conduit à un diagnostic confirmé de Trouble du spectre autistique (TSA).

Les parents de Ryan Mojabi, âgé de dix ans, disent qu’il a d’abord souffert d’une encéphalopathie après avoir été vacciné contre le ROR, le 19 décembre 2003. Une encéphalopathie est une réaction défavorable reconnue et indemnisable aux vaccins, et une réaction que les tribunaux des vaccins avaient déjà reliés aux vaccins. Selon les parents de Ryan, le vaccin combiné contre la Rougeole, les Oreillons et la Rubéole a provoqué l’encéphalopathie de leur fils, qui s’est manifestée comme des « dysfonctionnements neuro-immunologiques » sous la forme de l’asthme et de Trouble du spectre autistique.

Après s’être promené d’un tribunal à l’autre, le cas de Ryan a finalement été entendu par les Procédures Omnibus de l’Autisme du tribunal des vaccins, selon le Huffington Post. Et, à la fin, le gouvernement fédéral a convenu que l’encéphalopathie de Ryan avait été causée par le vaccin combiné Rougeole, Oreillons et Rubéole, une décision historique qui confirme ce que le Dr Andrew Wakefield avait trouvé il y a plus de 15 ans en étudiant les troubles intestinaux chez les enfants ayant reçu le vaccin ROR.

« Ryan a subi une blessure selon la Loi des Vaccins, à savoir, une encéphalite dans les cinq à quinze jours suivant la réception du vaccin combiné contre la Rougeole, les Oreillons et la Rubéole, » a admis le Département Américain des Services de Santé et Sociaux en ce qui concerne le cas.  « Cette affaire est appropriée pour une compensation », ajoutaient-ils, en accord total avec la décision du tribunal.

On notera particulièrement dans ce cas que les documents de concession par le gouvernement restent sous scellés. Pendant que le tribunal et le gouvernement en général ont ouvertement admis que le vaccin ROR qui combine Rougeole, Oreillons et Rubéole ait causé l’encéphalite de Ryan, ils n’ont pas rendu public son avis sur la possibilité ou non que l’encéphalite aurait conduit aux autres troubles de Ryan, y compris ceux qui tombent dans la catégorie des Troubles du Spectre Autistique. Mais, le fait que ces documents restent censurés démontre que le gouvernement cache quelque chose de très important auprès du public, quelque chose qui a certainement à voir avec le lien entre le vaccin combiné Rougeole, Oreillons, Rubéole et l’autisme.

Sources :
www.whiteoutpress.com
www.thelibertybeacon.com
www.huffingtonpost.com
www.examiner.com
www.naturalnews.com
pleinsfeux.org

Scroll to top