Topsante.org

La santé pour tous !

Le poisson Basa (Filets de Panga) est vendu sous forme de filets congelés dans toute l’Europe à un prix très bon marché, c’est pourquoi il est rapidement devenu très populaire. Cependant, ce poisson du Vietnam est très faible en qualité et peut mettre en danger votre santé !

 Voici les raisons qui devront vous pousser à éviter la consommation du panga :

Le poisson est très déficient « nutritionnellement parlant » et ne contient pas assez d’acides d’oméga-3 ou d’autres nutriments essentiels trouvés dans les poissons naturels. Il peut être décent dans le goût, mais ce poisson est très dangereux pour votre santé, c’est pourquoi vous devriez l’éviter.

Les pangas sont nourris de nourriture qui vient du Pérou, les hormones qui sont injectés dans les Pangas femelles viennent de Chine. Essentiellement, ils injectent du poisson avec des pour accélérer le processus de croissance et de reproduction.

Il n’y a rien de naturel sur les Pangas, Ils sont nourris de restes de poissons morts et d’os, séchés et broyés en farine, d’Amérique du Sud, de manioc et de résidus de soja et de céréales. Ce type de nourriture ne ressemble pas à ce qu’ils mangent dans la nature.

Mais cela à une grande  ressemblance avec la méthode d’alimentation des vaches folles. Ce qu’ils font manger aux pangas est complètement non réglementé, il ya donc probablement d’autres substances dangereuses et des hormones jetées dans le mélange.

Les pangas poussent à une vitesse phénoménale, pratiquement! 4 fois plus vite que dans la nature, ce qui est loin d’être encourageant pour le consommateur averti. Si pour les raisons énoncées vous n’êtes pas immédiatement sujet à des vomissements, de la diarrhée et des effets d’intoxication alimentaire grave, vous savez au moins que vous ingérez du poison pas du poisson.

Les pangas ne sont pas écologiquement durables, ce sont les aliments les plus insoutenables que vous puissiez manger, achetez des produits locaux pour encourager les petits commerçant et garantir moins de dommages environnementaux. C’est l’extrémité opposée du spectre du consumérisme qui envahit la société.

Scroll to top